Marie Dominique ROUILLY vous souhaite la bienvenue sur votre espace professionnels.

« La Science prolonge la vie des chefs-d’œuvre comme la vie des hommes. Il en est de même pour les peintures de chevalet. Il est nécessaire, comme en médecine, de diagnostiques l’ampleur du mal, de bien connaitre la technique du peintre, les caractéristiques des matériaux ; les infrarouges restituent le périple de l’œuvre à travers le temps : Première esquisse, repentir, transformations dues à des impératifs religieux, politiques ou simplement de pudeur.

Aucune restauration ne doit être menée sans une étude minutieuse de l’état matériel et esthétique de l’œuvre permettant de trouver une ligne directrice.

Chaque tableau est un cas particulier, aucune méthode ou examen aussi précis ne soit-elle remplacera jamais l’expérience.

Cette expérience doit être non seulement pratique, mais en plus s’appuyer sur une solide documentation historique.

Le restaurateur doit apprivoiser l’œuvre d’art, en attendre une réponse ; il doit s’investir tout entier et créer une intimité : ainsi, le tableau se révèle. »

Expérience – Savoir-faire – Technique – Qualité

Grand maître : Sisley, Renoir, Greuze, Courbet, Gauguin…

Art religieux : retables, toiles grand format, panneaux de bois, chemins de croix…

Peintures de chevalet : toiles anciennes et modernes

Peintures marouflées : trumeaux, toiles sur tout support

Domaines d’expertise :

  • Techniques de conservation préventive
  • Interprétation des spectres (UV, RX)
  • Traitement du support (refixage, doublage, rentoilage, dévernissage)
  • Traitement de la couche picturale (nettoyage, réintégration, vernis)

Avant / Après